Comment protéger sa résidence secondaire en location ?

Prendre soin de sa résidence secondaire implique de la protéger et de l’assurer contre les sinistres les plus fréquents. Quelques précautions supplémentaires permettent d’être encore mieux couvert.
Protéger son bien... et sa tranquillité

Choisir une assurance avec un contrat adapté

Souscrire une assurance habitation pour sa résidence secondaire n'est pas obligatoire. Seule une garantie de responsabilité civile est obligatoire pour les occupants afin de couvrir les dommages causés aux tiers.

Cependant, il est fortement recommandé de bénéficier d'une assurance pour protéger sa résidence et ses biens. D'autant plus s'il s'agit d'une maison de vacances souvent inoccupée et/ou située en pleine campagne ! Dans ce cas, les propriétaires peuvent :

  • Demander une extension de garantie de votre assurance habitation multirisque. Un simple avenant suffit.
  • Souscrire une nouvelle assurance habitation, propre au deuxième logement. Celle-ci peut se compléter d'une assurance loyers impayés ainsi que d'une couverture des travaux rendus obligatoires par d'éventuelles détériorations.

À savoir !

Si vous mettez votre résidence secondaire en location meublée saisonnière, sachez qu'une simple assurance habitation ne vous couvre pas contre les dégradations ou vols commis par les locataires. Dans ce cas, aucune effraction ne peut être prouvée puisque les locataires ont la clé ! Si vous louez, il est recommandé de souscrire un contrat Propriétaire Loueur.

Le conseil de l'expert assurance

Les assurances habitation peuvent comporter une clause d'inhabitation, empêchant la prise en charge des dommages en cas de vol, de cambriolage ou de vandalisme, dès lors que le bien est inoccupé pendant plus de 60 ou 90 jours. Parfois plus longtemps pour une assurance spécifique à une résidence secondaire. Il est donc conseillé de vérifier ce point et, si besoin, de négocier la durée ou le retrait de cette clause.

La caution, une solution-sérénité

Demander une caution de location saisonnière est une pratique couramment admise qui vous permet de vous protéger. N'hésitez pas : ce dépôt de garantie responsabilise les locataires et permet de sécuriser votre logement. Il peut être remis en chèque lors de l'entrée dans les lieux. Les espèces sont déconseillées. Le dépôt peut aussi se faire via la conservation des informations bancaires du locataire sur une plateforme de réservation. Son montant est fixé de manière à être dissuasif.

La caution sert à réparer d'éventuels dégâts (table cassée, portail enfoncé…) mais pas à remplacer des verres cassés, ni quelques couverts disparus. Quand tout s'est bien passé, rendez le dépôt le plus rapidement possible. Le locataire appréciera !

Un état des lieux anti-litiges

Dans le cadre d'une location saisonnière, l'état des lieux n'est pas obligatoire. Son caractère réglementaire et précis peut même paraître fastidieux à des voyageurs qui n'ont qu'une envie : poser leurs valises et se détendre. Pourtant, cela peut éviter les litiges.

À défaut d'un état des lieux répondant à toutes les exigences légales, effectuez ou faites établir une vérification des lieux lors de l'arrivée du locataire. Ce contrôle précisera l'état du logement (murs, plafonds, sols, placards, terrasse…) ainsi que celui des équipements (meubles, ustensiles, électroménager…). Une fois effectué, il doit être signé par le locataire ou le propriétaire (ou son représentant). À la fin du séjour, l'état des lieux de sortie permet de vérifier qu'il n'y a pas eu de dégradations par les occupants et d'en témoigner dans le cas contraire. Si des dommages sont constatés, commencez par en parler avant de déduire le montant des réparations de la caution. Le dédommagement se fera ainsi dans un climat de compréhension mutuelle.

LE BONUS-CONFIANCE : la présence d'un concierge à proximité de la résidence est un atout pour les propriétaires éloignés. Premièrement, cette personne de confiance peut jeter un coup d'œil sur les lieux à tout moment de l'année. Deuxièmement, elle peut intervenir en cas de souci. Troisièmement, elle démontre aux locataires que la maison n'est pas laissée sans surveillance. Faire appel à une conciergerie comme hoomy est un moyen en plus de protéger votre bien !

Comment prévenir les dégâts ?

Impossible de détailler ici toutes les mesures destinées à protéger votre résidence ! Nous vous livrons simplement quelques bonnes pratiques, notamment pour des séjours estivaux.

Contre les dégâts des eaux et incidents domestiques

  • Assurez-vous que les joints, siphons et tuyaux d'évacuation (des lavabos, éviers, lave-vaisselle, lave-linge) sont en bon état, ainsi que le chauffe-eau ;
  • Libérez les gouttières des feuilles et branchages, vérifiez l'état des tuiles ou ardoises ;
  • Vérifiez la fiabilité du mobilier et de l'électro-ménager ;
  • Contrôlez la fixation des étagères ;
  • N'utilisez pas de bougies ;
  • Évitez les tapis ;
  • Stabilisez le pied du parasol du jardin ou de la terrasse ;
  • Préférez une plancha à un barbecue.

Contre le vol ou les dégradations

  • Posez des verrous de qualité sur toutes les portes donnant sur l'extérieur (garage et annexe compris) ;
  • Sécurisez le portail ;
  • Scellez des barreaux devant les petites fenêtre (des w-c, de la salle de bain, de l'arrière de la cuisine…) du rez-de-chaussée ;
  • Installez un éclairage extérieur avec détecteur de mouvement ;
  • Ne laissez pas de biens de valeur dans la résidence ;
  • Rangez les outils de jardin, les escabeaux et échelles ;
  • Disposez vos biens personnels dans un placard fermé. Placez sous antivol, ou dans une remise fermée, vos vélos, planches de surf, paddle, cannes à pêche…

Ces quelques recommandations sont à associer à la présence de quelqu'un de confiance, vivant à proximité. Un voisin, un concierge ou un intervenant multi-services peut jeter un œil sur la maison, vous avertir en cas d'anomalie, être disponible pour une éventuelle assistance.

À lire aussi

Découvrez nos autres actualités, conseils et astuces pour ne rien manquer !

Comment bien louer son logement en saisonnier ?

Livre blanc

Par où commencer pour mettre votre logement en location saisonnière ? Notre équipe d'experts vous livre toutes ses astuces pour un démarrage réussi !

Comment bien louer son logement en saisonnier ?