BLOG

Ma maison secondaire est humide, comment faire ?

Ma maison secondaire est humide, comment faire ?

Publié le Jeudi 05 Mars 2020

Avec le retour des beaux jours, les propriétaires de maison secondaire ont le bonheur de réintégrer leur douillet nid de vacances. « Douillet » si une persistante humidité ne s’est pas installée durant l’hiver ! Heureusement, il y a quelques astuces pour éviter ce problème.

Prendre les devants avant l’hiver pour éviter d’avoir une maison secondaire humide

L’odeur d’humidité et de renfermé est renforcée quand des moisissures se développent alors que la maison hiberne. Avant de boucler la maison pour de longues semaines, mieux vaut donc faire un grand ménage en prenant soin de bien sécher toutes les zones humides. Et éventuellement, en rangeant les coussins de la terrasse dans le garage ou dans l’abri de jardin. Avant de donner les derniers tours de clés, pensez également à laisser les portes intérieures et celles des armoires entrouvertes pour éviter d’avoir une maison secondaire humide.

Une action de fond qui améliore aussi la décoration

Et si vous profitiez d’une faible occupation de la maison pour donner un nouveau souffle à votre résidence secondaire ? Après tout, un bon moyen de lutter contre l’humidité, c’est de lui laisser très peu de place pour s’installer. Alors, on fait des travaux d’isolation, on enlève les éventuelles moquettes et les papiers peints fatigués. Les nouvelles peintures, les sols vinyles et les parquets seront bien plus sains !

Des équipements spéciaux

Les VMC et autres extracteurs ou déshumidificateurs d’air ont fait leurs preuves. Mais tout le monde n’a pas la chance d’en avoir et encore moins de pouvoir les faire fonctionner à distance. Même si la domotique devient de plus en plus accessible. Il reste cependant possible d’utiliser les absorbeurs d’humidité. Avec 0 branchement électrique, un sachet de gel ou une éponge vient capter l’humidité et la transformer en eau récupérée dans un bac. Super simple mais demande d’être régulièrement vidé.

Le grand ménage de printemps pour éviter d’avoir une maison secondaire humide

Que la réouverture de votre maison secondaire se fasse dans une ambiance de forêt tropicale ou non, le fameux grand ménage de printemps reste indispensable. Fenêtres ouvertes, un généreux passage d’eau tiède + savon de Marseille puis un rinçage-séchage restent la meilleure arme contre l’odeur d’humidité et de renfermé. L’association vinaigre blanc, bicarbonate de soude est également efficace. Certes, cela réclame de l’huile de coude mais il est possible de faire appel à un service de conciergerie spécialisé.

Huiles essentielles, cristaux ou musc ; ça marche ?

Vos narines sont toujours agressées ? Des huiles essentielles naturelles peuvent aider à assainir l’atmosphère. Le musc d’ambre d’Arabie, le papier d’Arménie ont aussi leurs adeptes. Dans tous les cas, veillez à n’employer que des produits naturels et non nocifs. Et, au risque de vous décevoir, sachez que ces produits réussissent avant tout à masquer les odeurs et non à empêcher leur réapparition.

De l’air, encore de l’air !

Il n’y a pas de miracle, la meilleure solution reste l’aération. Portes et fenêtres ouvertes remplissent de fraîcheur toutes les pièces. Si vous pouvez venir ouvrir régulièrement votre maison, c’est parfait. C’est aussi très bien si cela peut être fait durant de longues heures avant votre arrivée. Si vous ne pouvez pas déplacer pour cela, des professionnels de la conciergerie de vacances peuvent venir au secours de vos premiers séjours de l’année !