BLOG

La LGV Atlantique, un coup d’accélérateur sur les séjours de vacances ?

LGV Atlantique, une opportunité de louer plus

Publié le Mardi 10 Avril 2018

Depuis le début de l’été 2017, les Lignes à Grande Vitesse placent Paris à 1h25 de Rennes, 2h30 de Vannes et 2h04 de Bordeaux. Voilà de quoi mettre les courts séjours, sans voiture, sur la bonne voie !

Les courts séjours ont la côte !

Même si vous n’êtes pas adepte du train, cela ne vous a pas échappé : la LGV est arrivée ! Et avec elle, le tourisme de la côte Atlantique et de la Bretagne prend un nouveau virage. Les médias régionaux et nationaux en font largement écho. Ils constatent un essor des réservations sur les courts séjours. Les premiers à apprécier les Formule1 de la SNCF sont les propriétaires de résidence secondaire : ils peuvent se rendre encore plus souvent dans leur appartement de Saint-Malo ou leur villa d’Arcachon.

Plus de souplesse pour accueillir les visiteurs avec la LGV Atlantique

Ceux qui n’ont pas la chance d’avoir une maison de vacances feront escale à l’hôtel, en chambres d’hôtes ou dans un meublé. S’ils veulent bénéficier de cette nouvelle vague de touristes, les hébergeurs ont tout intérêt à se montrer réactifs et à accepter des locations de 1 ou 2 nuits, notamment en dehors de la haute saison. Propriétaires et maisons doivent être toujours prêts ! En contrepartie, les tarifs qu’il est possible de pratiquer offrent une confortable plus-value.

Aider les touristes à voyager léger !

La petite valise-cabine du week-end ne peut pas tout contenir ! Les locataires qui arrivent en train, plus encore que ceux qui prennent leur voiture, aiment trouver linge de lit, linge de maison, serviettes, des produits d’accueil, quelques produits alimentaires de base… sur leur lieu de résidence. Si le logement réservé se trouve loin de la gare, un service de navette peut également être proposé, inclus dans le tarif de la location ou en option.

Sans voiture, mais pas sans bouger grâce à la LGV Atlantique !

Utiliser le train, c’est promouvoir un moyen de transport responsable. Autant continuer durant le séjour ! Si des lignes de bus desservent la commune, un plan du réseau et des fiches horaires sont bienvenus.

Le mieux, pour rester dans un esprit « vacances », est d’avoir des 2-roues prêts à l’emploi (avec un antivol !). Assez robustes pour traverser les saisons et les chemins, suffisamment entretenus pour aligner les km, ils sont un formidable atout dans une maison secondaire ! Avec 2 ou 3 vélos, ça roule !

Le vélo, dans le peloton de tête des équipements souhaités durant les vacances
©Yannick DERENNES

Partager vos bons plans !

En 2,3 jours, impossible de tout découvrir. Il n’y a pas de temps à perdre pour trouver LA bonne crêperie, le meilleur spot de surf ou le plus joli chemin de randonnée. Partager ses coups de cœur et ses bonnes adresses est le meilleur moyen de faire plaisir et de faire apprécier sa région, la convivialité en prime ! Quelques indications, cartes et dépliants, et chacun planifie ses journées ! En Bretagne, vous pouvez vous inspirer des idées-séjours mises en place par des hôtes amoureux de leur région.

Prêts pour les escapades à venir ?