BLOG

Comment préparer son jardin pour l’hiver ?

Comment préparer son jardin avant l'hiver ?

Publié le Lundi 09 Septembre 2019

« Les feuilles mortes se ramassent à la pelle » : c’est le moment de ne rien oublier avant de laisser hiberner le jardin de sa maison secondaire. Avec quelques astuces de pros et un peu de travail, vous faciliterez la reprise de la végétation au printemps.

Dernières récoltes avant l’hiver

Les jardins des maisons secondaires ne sont pas forcément les plus fournis en fruits et légumes. Mais cela n’empêche pas de récolter les dernières pommes, tomates, carottes ou autres betteraves si vous avez la chance d’en avoir. Récolter les derniers fruits et légumes pour préparer son jardin avant l’hiver : une première astuce !

Pour un vrai potager, il sera peut-être nécessaire de revenir avant Pâques ou de faire intervenir quelqu’un.

Soigner sa pelouse pour préparer son jardin

Balai à gazon en mains, ramassez les feuilles mortes et conservez-les. Elles serviront à pailler vos plates-bandes ou alimenteront le compost. Effectuez une dernière tonte et décompactez les zones très tassées avec un scarificateur. Puis, terminez la séance de soins en terreautant légèrement la pelouse.

S’occuper des plates-bandes

Libérez les parterres des fleurs annuelles abîmées. Poursuivez en taillant les vivaces à environ 5 cm du sol. Les graminées ou les vivaces à feuillage persistant peuvent échapper à cette coupe d’automne.

Enlevez les bulbes de dahlias, bégonias, glaïeuls et placez-les à l’abri de la lumière.

Une petite coupe pour les arbustes et grimpantes

Taillez les arbustes d’été (comme les hibiscus) et les grimpantes exubérantes comme le lierre, la vigne vierge, le chèvrefeuille, le jasmin et l’hortensia grimpant. Ces hôtes végétaux, qui font partie des grands classiques de maisons de famille, peuvent devenir envahissant.

Les clés pour un bon sol

Il est recommandé d’aérer le sol avant l’hiver, par bêchage ou griffage. Par la même occasion, vous mènerez une opération de désherbage ! Inutile de bêcher en profondeur. Décompacter la surface ou griffer la terre des plates-bandes est suffisant.

Si vous prévoyez de transformer une zone de pelouse en parterre, recouvrez le sol bêché d’un film opaque. Dans quelques mois, la terre sera facile à travailler et les herbes auront disparu.

Protection rapprochée pour les sols et les plantes

Sur les sols nus, autour des arbustes et des vivaces, disposez un paillis organique à base de paille, d’herbe, de fumier, de copeaux de bois ou de BRF. Choisissez un paillis acide à base de sapin, de cèdre ou de tourbe pour les rhododendrons, azalées, bruyères ou hortensias.

Mettre les plantes les moins rustiques à l’abri pour préparer son jardin

Elles méritent du repos : rentrez les géraniums, agrumes, lauriers, bougainvilliers, hibiscus, cactées sous la véranda ou dans un garage avec fenêtre. Pour les plantes qui restent dehors, recouvrez les plus fragiles d’un voile d’hivernage et paillez plus abondamment à leur pied.

On range tout pour préparer son jardin avant l’hiver

Avant de boucler le garage ou l’abri de jardin, nettoyez tous vos outils en insistant sur les traces de terre. Appliquez une fine couche d’huile sur les parties métalliques avant de les remiser.

Rentrez également les accessoires comme les arrosoirs, les tuteurs, les cloches,… Vidangez les tuyaux d’arrosage avant de les ranger.

Il ne vous reste plus qu’à accrocher un nichoir à oiseaux avec une boule de graisse et de graines. Les mésanges ou les rouges-gorges s’inviteront alors dans votre jardin !

Bien sûr, chaque jardin est particulier. Alors n’hésitez pas à demander conseil à un expert jardinier œuvrant à proximité !