BLOG

Grandes marées et petits séjours : comment en profiter ?

Grandes marées et petits séjours : comment en profiter ?

Publié le Mercredi 21 Février 2018

Sur le littoral Atlantique, le phénomène des grandes marées a la cote ! Il s’agit d’un formidable spectacle 100% nature qui invite à la réjouissante pratique de la pêche à pied ! Comment profiter et faire profiter au mieux de ces journées à fort coefficient de bonne humeur ?

2018, une année favorable à la pêche à pied

Quand la lune sourit à la mer, les marées se renforcent et de vastes étendues d’estran se dégagent. Dans les flaques, sous les roches et dans le sable, toute une vie se dévoile, offrant un merveilleux terrain de jeu aux pêcheurs de coquillages. En 2018, les marées dépassant le coefficient de 100 sont nombreuses en mars-avril puis en septembre-octobre. Jetez un œil au calendrier des marées que vous avez –évidemment- laissé dans votre maison de vacances : le timing est idéal pour de courts séjours en bord de mer ! Profitez donc des grandes marées et petits séjours pour découvrir notre belle côte !

Valoriser les « grandes marées » et les petits séjours en amont

Si vous mettez en location votre résidence secondaire en bord de mer, vous pouvez mettre en avant la proximité de sites de pêche à pied. De plus en plus de vacanciers s’intéressent à cette activité de plein air. Dans vos annonces, n’hésitez pas à évoquer la présence des coins de pêche, la découverte de la pêche aux bigorneaux, aux coques, aux palourdes…

Des suggestions pleines de fraîcheur lors de l’accueil

Lors de l’accueil des locataires, quand une grande marée s’annonce, indiquez-leur les sites de pêche. Sans forcément révéler vos meilleurs coins ;-). Laissez à leur disposition un calendrier des marées, facile à trouver chez votre marchand de journaux ou auprès des offices de tourisme. Montrez-leur également où ils pourront déposer leurs paniers et laisser dégorger les coques ou palourdes en revenant de leur épopée.

Le + : certaines destinations touristiques proposent des sorties « pêche à pied » pour faire le plein d’astuces et d’infos !

Un rappel des bonnes pratiques pour les grandes marées et petits séjours

Pour la sécurité des pêcheurs comme pour le respect de l’environnement marin, il est bon de rappeler quelques consignes : faire attention aux horaires des marées, se protéger les pieds pour marcher sur les fonds, remettre les cailloux soulevés à leur place, ne pas ravager les sols, respecter les interdictions éventuelles… Certains offices de tourisme ou maisons de l’environnement distribuent de petits guides qui contiennent même une réglette pour vérifier la taille des coquillages et crustacés pêchés.

Equipement pour ceux qui en pincent pour les fruits de mer

Fournir 1 panier, un couteau à palourdes ou une épuisette constitue une initiative qui pourra être fort appréciée. A déposer dans un endroit précis, qui ne craint pas l’eau de mer, ni le sable. Il faut également penser à quelques équipements nécessaires lorsque que les paniers (de pêche ou du marché !) sont pleins. A prévoir dans la cuisine : un grand fait-tout pour les crabes, un couteau à huîtres, des piques à bigorneaux… et un petit tableau des temps de cuisson à récupérer chez le poissonnier. Bon séjour et bon appétit !

P.S : A la fin de séjours « pêche à pied », soyez vigilant lors du nettoyage. Pensez bien à vérifier que des algues, voire des coquillages ne traînent pas dans la maison ou dans un abri fermé. Les odeurs de marée sont réservées à l’extérieur !!